Compte joint

Cela fais deux semaine que je me bat à dire que je ne suis pas responsable des dépense de ma femme a savoir que nous somme en procédure de divorce. Depuis le début du mois de mai j ai payer toute les charge de notre maison. Et madame ce permet de ce faire un chèque de 980euros qui logiquement depuis le 12 mai j ai demander le rejet de ce chèque et cela fait une semaine que l argent est pas revenu sur le compte et sachant qu avec se rejet nous passons interdit chéquier. Le 14 mai un chèque de 51 euros est encore émis par madame et c est prélèvement continu sur le compte joint. Moi aujourd’hui j ai un nouveau compte à coter et fait le nécessaire pour mes futur prélèvements. Maintenant ce que je comprends pas je reçois un courrier de la banque me demandant de réapprovisionné le compte joint à savoir que le courrier est adressé que à mon nom. Donc faudrait m expliquer à quoi la banque joue et sachant que depuis le 27 avril j ai toujours été de bonne fois. Moi ce mois ci on m’a fait des course pour pouvoir manger et prévoir pour mes enfants et on m as prêter 200 euros pour faire le mois. J essaye de tout faire bien et essayer de garder notre maison car madame en est parti et essaye de ce décharger. Enfin je comprends plus rien c est le monde à l envers. Moi si ça continu je vais me retrouver à la rue et j aurais plus mes enfants qui d ailleur c est ce qui ce passe actuellement. Après 3 semaine sans les voir et juste 4 apel téléphonique madame m annonce que je peux garder nos enfant un week end sur 2 et que je peu les appeler le mercredi et vendredi c est le jaf qui a décider soit disant et reçu aucun courrier pour m annoncer qu il y a eu ou avoir une audience pour la garde de nos enfants. Maintenant je supplie la banque de bien vouloir faire le nécessaire envers madame.

Une réponse sur “Compte joint

  1. Bonjour,
    Nous comprenons vos inquiétudes et malgré l’appel de la responsable d’agence hier, nous tenons à clarifier la situation.
    Tout d’abord au niveau du chèque ou des chèques émis par Madame, nous n’y pouvons rien et et ne pouvons les rejeter que s’ils y a défaut de provision.
    Le courrier que vous avez reçu concernant le compte débiteur est envoyé à l’adresse du compte et en tout état de cause Madame reste solidaire des dettes et du débit du compte.
    Si vous estimez que Madame n’a pas à prélever sur le compte, la dissolution de la communauté n’étant pas prononcé, vous pouvez en référer à votre avocat pour en tenir compte lors du partage.
    Concernant votre choix de garder la maison, il sera possible que si vous avez la capacité financière à assumer les prêts et payer la soulte, le cas échéant à Madame.
    Nous vous conseillons plutôt de vous tourner vers votre avocat, les moments entre la séparation et le prononcé du divorce restent difficiles et il est le plus qualifié pour vous conseiller.
    Votre agence reste à votre disposition.
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *